“La Traversée pour l’Espoir” autour d’un café

Temps de lecture hors photos : 2 Minutes

La SEP ou Sclérose En Plaques a réuni les adhérents de son association, « la Traversée pour l’Espoir », autour d’un café à la Table Cora.

Ce samedi après-midi 18 juin, se sont retrouvées les personnes atteintes de la SEP, maladie neurologique invalidante, ainsi que quelques adhérents, autour d’un câfé mensuel. Pour commencer la réunion, en présence de Mme Gaudet, adjointe aux affaires sociales de la commune, les membres présents évoquent l’organisation de la future traversée du lac en septembre, qui est devenue la « Traversée pour l’Espoir », nom officiel de l’association.

La Traversée pour l’Espoir est la traversée du lac Léman à la nage, entre Lausanne et Publier, en binôme, canoë/natation.
Elle a pour but de sensibiliser le grand public sur la SEP ; elle apporte également depuis 2016 une aide directe aux personnes concernées : accompagnement, rencontres, sorties, etc…
Cette traversée très populaire reprend après 2 ans d’arrêt, dû au Covid. Elle partira, comme de coutume, de Lausanne – plage Bellerive – pour rejoindre Publier – Parc du Miroir – le dimanche 4 septembre.
Cette année 35 binômes sont prévus. Les binômes ont chacun un canoë et sont composés soit de 1 nageur et 1 rameur, soit de 2 nageurs en relais.

6 bâteaux à moteur les accompagneront pour la sécurité.
Les inscriptions sont acceptées jusqu’au 15 août… alors tous à vos maillots pour cette cause magnifique. Chaque participant se verra offrir un T-shirt de l’association.

A ce propos, les membres de « La Traversée de l’Espoir » cherchent un sponsor qui accepterait de financer la réalisation de 150 Tshirts !

L’objectif du Café SEP et de son président Jacques Defretin, est également un temps de rencontre autour d’un thème choisi à l’avance. En l’occurrence, ce samedi 18 juin a vu chacun des membres étaler ses cartons et crayons sur le thème du dessin.
Les personnes atteintes de cette maladie n’en sont pas moins des personnes sensibles et douées pour l’expression artistique.
Ce café particulier fut l’occasion pour l’une des membres de l’association, Céline Durand, de montrer ses dessins particulièrement touchants, emprunts à la fois de poésie et de gravité, avec des personnages évoluant dans un monde fantastique, ou rêvé ?…
Des toiles à découvrir, à contempler, à exposer… un jour peut-être, dans la galerie de la Cité de l’Eau…

Vues : 91

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.